Geekme

Le blog d'une vraie fille qui joue a de vrais jeux.

22 juillet 2010

Red dead redemption par Leamlu

RDR

Red Dead Redemption:

Sur Xbox360, 24h.

 

Résumé :

 

 Dans un far-west empreint de cynisme et de cruauté, vous incarnez John Marston, ex-hors la loi. Vous êtes là pour une raison, une seule : retrouver vos anciens compagnons, et en finir avec eux afin de retrouver votre femme et votre fils et pouvoir ainsi enfin devenir ... un fermier.

 

Ambiance :

 

 Ça pour être au far-west, on y est. Les grandes étendues désertes à perte de vue, de la paille séchée qui roule à vos pieds, des saloons, des filles de joie et des chevaux. Red Dead Redemption nous montre le far-west, tel qu'on ne voudrait pas le voir, le far-west qui fait peur, celui qui met mal à l'aise. La cruauté et la folie sont omniprésentes, le chaos règne en maître et vous devez faire votre petit bonhomme de chemin au milieu de ce grand n'importe quoi, assistant, impuissant à la déperdition des gens que vous croisez.

 Quant aux graphismes du jeu, je demeure très partagée. D'un côté, les différents climats qu'on nous impose apporte énormément à l'ambiance, on aura ainsi de magnifiques couchés de soleil (qui vous aveugleront un tantinet d'ailleurs pour peu que vous vous dirigiez vers le soleil couchant), des pluies torrentielles époustouflantes, ou encore de belles nuits étoilées qui vous permettront d'apprécier l'immensité des lieux.

Par contre, on notera des visages souvent laids, une sérieuse tendance pour les personnages secondaires à avoir des bras trop courts. Les décors ont souvent pour textures une grosse photo à peine retouchée, mais dans l'immensité du décor, ça passe. Tous les personnages semblent avoir eu le textures mouchées (oui, j'entend bien avec un mouchoir), elles ont l'air sales, alors, je veux bien, on est dans le far-west, y'a de la poussière partout tout ça, mais bon, faut pas abuser non plus hein.

 

 

Histoire :

 

 Outre le fait que notre personnage principal possède le charisme d'une huître, je ne vois aucune cohérence dans sa façon de penser. Un coup M. Marston se la joue bon samaritain, celui d'après c'est trop un bad boy, pour ensuite devenir un mercenaire cynique, mais repenti. Alors, il paraît que dans ce jeu, nos actions influent sur l'histoire (ce que je trouve très discutable d'ailleurs) mais de-là à influencer directement la personnalité du héros, chapeau ! La preuve en est, le jeu nous pousse à rendre service à tout un tas de gens, mais les dialogues de John Marston sont très souvent blessants et crus pour les personnes secourues, s'il voulait pas le faire, il avait qu'à nous le dire, on se serait abstenu ! D'autant plus que ces missions n'apportent pas grand chose sinon rien à l'histoire (aaah si, on gagne un peu de thunes quand même), si mes choix durant ces missions ont influencé l'histoire, bah je me demande bien comment, j'ai eu le sentiment que mes choix n'avaient eu d'incidences que dans le cadre de la dite mission et basta ... Assez décevant pour un jeu où on vous donne le choix. Pourtant rockstar sont censés savoir faire, avec GTA IV, y'avait pas de doutes possible, quand on devait choisir qui tuer, ça influençait directement et concrètement toute la suite de notre parcours, les missions étaient différentes, les personnes à servir aussi, bref, ça c'était une vraie incidence!

 On se retrouve ensuite pendant une grosse partie du jeu au Mexique, combattant tour à tour les rebelles aux côtés de l'armée, puis l'armée aux côtés des rebelles ... Ça vous paraît logique à vous, de buter des mecs par dizaines sans que pendant super longtemps aucun des camps de réagissent ? Mieux encore, ils vous filent encore plus de missions, vous intègrent à leurs rangs, vous font rencontrer leurs dirigeants ! C'est un peu gros quand même non?

 

Puis après, je suis peut-être un peu exigeante, mais le coup du cow-boy repenti, qui doit retrouver ses anciens potes pour leurs faire la peau, je trouve ça un peu pré mâché, vu, revu, et re-revu.
Sans compter qu'on a à faire à un cow-boy vertueux et marié, pas de prostitués pour monsieur ... Avec Nico Bellic au moins, on pouvait aller aux putes et c'était fun ... Parce que bon, moi, on me dit far-west, alors oui, je me dit duel, armes, ouest sauvage ... mais je me dis aussi saloon et putes ! Non non, décidément, monsieur marston est un vrai rabat-joie. (Même s'il n'est pas contre un petit verre de temps en temps, une des rares actions un peu marrantes du jeu)

Je vous épargnerai mon petit laïus sur le côté ultra prévisible du scénario ... parce qu'il n'y a rien de plus à dire que

[IRONIE] « Ohlala, je m'y attendais vraiment pas »[/IRONIE].

 

Gameplay :

 

 Aaaaah le gameplay ... C'était juste ... atroce. Une vraie torture. Le personnage principal est raide comme un piquet, les chevaux sont indirigeables, les 10 premières heures de jeu furent un vrai calvaire. On commence à s'adapter au bout d'un moment à cette maniabilité de l'enfer, mais ça laisse tout le long du jeu un vieux goût amer ... Vraiment, on m'avait prévenu de ce petit « point noir » du jeu, mais je ne m'attendais pas à ÇA. On va se retrouver à avoir deux trois phases de plate-forme avec un Marston qui sait à peine gravir une marche, qui peut tomber de la passerelle du train s'il ne bouge pas, où se retrouver coincé par un caillou qui doit lui arriver, oula, au moins au niveau du mollet. Et puis à cheval, on peux sauter au dessus de hautes barrières, qui doivent atteindre environ 1m20, c'est super impressionnant ! Mais à côté de ça, une barrière de

30 cm

de hauteur pourra vous enfermer dans un jardin, puis les chevaux étant si aisément maniables, c'est un vrai plaisir que devoir faire demi-tour dans un mini jardin à cause d'un fichu mur invisible, qu'on se demande bien pourquoi ils l'ont mis là.
On peut aussi se retrouver à tomber d'une falaise sans avoir rien prémédité, mais lorsque vous choisissez de prendre la pente raide, Messire votre cheval ne vous laissera pas faire.

Puis autre chose de très pratique, si vous faîtes une fausse manip, par exemple vous voulez monter sur votre cheval, mais sans y prêter gare, un autre cheval (monté lui) se trouvait juste à côté, et bah bingo, votre bonhomme fiche à terre le personnage qui était tranquillement sur son cheval, et vous vous retrouvé sur le sien. Dans les faits, ça pourrait ne pas être grave, vous pourriez descendre du cheval et vous excuser ... et bah non, le mec tombé vous tire direct dessus et vous vous retrouvez avec une prime sur la tronche pour vol de chevaux.

 

 Par contre, un truc cool avec les animaux dans RDR, c'est la chasse. On pourchasse, on tire, on dépèce des dizaines d'animaux différents, de la petite bébête toute mignonne au gros grizzli bien effrayant. Sur ce coup là, ils ont vraiment bien joué, on prend vraiment plaisir à se transformer en chasseur sanguinaire, même quand dans la vraie vie, on se trouve être une grande amoureuse des animaux.
Après. Ce qui est moins sympa, c'est quand on se fait tuer alors qu'on est entrain de dépecer un animal, par un autre animal, (ou une personne, peu importe) et qu'on ne nous offre à aucun moment la possibilité de mettre fin à l'action (dépeçage) pour aller sauver sa peau. J'imagine plutôt mal la scène en situation réelle : Monsieur le chasseur est gentiment entrain de dépecer son lapin, quand un grizzli s'approche de lui, lui file un gros coup dans sa gueule, et là ... bah monsieur le chasseur finit tranquillement de dépecer son lapin ... en ce prenant des pattes d'ours ... je ... non ? Puis le mini cinématique de dépeçage est sympa à voir une fois, dix fois .... Mais au bout d'une 200ème animal dépecer, on peut en avoir marre.

 

 Ensuite, un des points forts que j'ai pu voir énoncé un peu partout dans les critiques de ce jeu, c'est la taille de la map, et en effet, elle est immense. Trop immense. Alors oui, on se retrouve bien immerger dans le far-west quand ça nous prend même dans la vie réelle un temps incroyablement long pour relier deux villes ... mais moi, ça m'a saoulée. Tout est loin trop loin. Je ne comprends pas bien l'intérêt de vanter une map géante, mais vide. Alors, oui, on peux prendre une diligence ou le train pour rallier rapidement les destinations, mais je trouve que c'est pas du jeu non plus, si on veut être honnête, c'est aussi long et lent que de faire le trajet à cheval, et quand on me propose de « faire une sieste » dans la diligence, c'est simple, j'ai l'impression de tricher.
Après, ils ont bien essayé de la remplir cette map, avec quelques mini missions à faire ... Mais c'est toujouuuuurs les mêmes, toujours ce même coup de « oh on m'a volé mon cheval boudiou!! » ou alors « oulala, je suis une demoiselle en détresse! Ah non, j'avais mes potes bandits planqués derrière la diligence » (d'ailleurs, c'est quand même un peu bizarre ces types qui se planquent pour vous buter ... ils devraient pas être censé me dire « la bourse ou la vie » ou un truc dans le genre ? Non parce qu'à ce compte là, ça sert à rien de se cacher et de mettre une bonne femme en appât hein ... Ils avaient qu'à se mettre direct au milieu de la route, et me tirer dessus a vue). Bref, ces mini missions se répètent, se répètent, jusqu'au moment où on les ignore, tous simplement. Et donc la map qui était déjà bien vide, le devient d'autant plus, mais juste avec des mecs qui font chier aux bords de la route.
A côté de ça, je préfère largement une map plus petite, mais plus dense à

la GTA IV

...

 

 J'aimerai aussi vous parler des didacticiels du jeu, qui sont tout simplement fichus n'importe comment. Je n'ai pas trouvé de rubriques les recensant, donc je suppose qu'il pense que la façon « j'affiche le didacticiel sur l'écran, en haut à gauche, en même temps que l'action se déroule » marche ... et bien non, pour comprendre comment marchait les duels, j'ai eu besoin d'aller voir sur internent, pour trouver des gens qui eux, avait pu lire et faire en même temps. Alors quand il s'agit de jouer au poker ou au BlackJack, ça passe, on est pas limité dans le temps, on peut vraiment lire ce qu'il y a de marqué. Mais quand on est en plein duel, qu'un gros « DÉGAINEZ » s'affiche sur votre écran en même temps que l'aide, la seule attitude que j'ai pu adopter fut la panique. Je me suis donc retrouvée à gagner des duels par pur hasard, le choix de tuer ou dégainer l'adversaire, j'avais renoncé à essayer, perdant sûrement ainsi, toute une partie du jeu qui aurait pu être fortement intéressante. (J'ai eu du coup le même genre de problème au moment de l'apprentissage de la capacité « sang froid » ...)

 

 Enfin, (oui, j'ai bientôt fini rassurez vous), un gros point noir, en tout cas sur la version XBOX, c'est les nombreux bugs qui pullulent dans le jeu. Après, j'ai peut-être une malchance à toute épreuve mais quand même, même avec le patch pour corriger ses dits bugs, j'en ai eu le droit de toute sorte, et à un peu tous les moments. Entre les objets volants, les gens qui disparaissent puis réapparaissent, et la chute dans l'infini, je me disais que j'avais fait le tour des classiques. Mais j'ai eu le plaisir d'expérimenter un bug auquel aucun jeu ne m'avait encore fait profiter, le « je marche mais je marche pas », en gros, le personnage se déplace, mais il a du oublier son cycle de marche à la maison... Lui donnant ainsi un air très fantomatique dans les grandes plaines ...

 

 

 

Pour conclure, j'ai trouvé quelques côtés sympas à ce jeu, mais pour moi, c'est clairement un jeu qui n'a pas été fini. Les 24heures qui me furent nécessaires pour finir ce jeu passèrent soit, plutôt rapidement, mais je me suis clairement ennuyé. Le manque de profondeur des personnages, le manque d'intérêt qu'a suscité l'histoire chez moi ont vraiment été fatals pour mon opinion sur le jeu.
Je ne doute pas que ce jeu pourra plaire à certaines personnes, mais c'est clairement un jeu auquel je ne rejouerai pas (parce que bon, une map immense, vide et où en plus, on a plus d'objectifs ... bof quoi).
Je ne me suis pas prononcée sur le mode multijoueur du jeu, pour la simple est bonne raison que je n'ai pas pu le tester, mais je suis persuadée que ça doit être LE truc sympa du jeu. Ça doit quand même être autre chose d'aller buter des types en compagnie de cow-boys avec une vraie IA!

 

Posté par yllya à 10:34 - 1-Jeux du moment - Permalien [#]